Consultweb.net
7 Janvier 2016 à 02h00 - 1266 visites

Différences et interactions entre référencement naturel et payant

Dans cet article, comme on l’a annoncé dans le titre, on va essayer de différencier un référencement naturel d’un référencement payant, oui payant, en sachant d’abord ce que c’est un référencement payant et pourquoi ça existe. En effet, ils ne s’éloignent presque jamais, là où il y a référencement naturel, il y a référencement payant.

Le référencement payant et le référencement naturel

- Référencement naturel : chercher les moyens d’envoyer en première ligne des résultats des moteurs de recherches un site en l’optimisant avec son environnement.

- Référencement payant : faire en sorte à ce que des annonces se retrouvent dans des espaces publicitaires réservés dans ses mêmes pages de résultats.


Le référencement payant

On dit aussi du référencement payant, référencement naturel plus reconnu sous l’appellation « SEM » (Search Engine Marketing) ou « SEA » (Search Engine Advertising).
SEM : techniques marketing gratuites ou payantes, dont on se sert avec les moteurs de recherches.
SEA : il rappelle juste le caractère publicitaire du SEM, terme plus fréquemment utilisé pour dire référencement commercial.


Référencement payant : fonctionnement

Les mots-clés sont la base du référencement, quand un internaute fait sa recherche en tapant les mots-clés, les annonces comportant les mots-clés (sélectionnés au préalable par les annonceurs) s’afficheront dans le résultat des ses recherches.
Ces annonces seront gérées par un site dont c’est le rôle qui est Google Adwords
Etant le moteur le plus utilisé, on parlera plus de Google, c’est quoi Google Adwords ? C’est une interface de gestion d’annonces, avec lequel on peut :

- créer une campagne de référencement commercial
- rédiger les annonces,
- choisir les mots clés et les enchères
- déterminer un budget

Mode de paiement : à chaque fois qu’un internaute clique sur l’annonce, on sera débité. Cependant, même si l’annonce s’affiche, si l’internaute ne clique pas dessus, cela ne compte pas.

Note : il existe un budget limite qu’il ne faut pas dépasser, mais qui ne contrôle pas la pertinence des annonces donc il faut bien les choisir les mots-clés avant de passer l’annonce.

Choisir les bons mots clés

C’est dans Google Adwords qu’on peut connaitre si nos mots-clés sont pertinents ou pas, à l’aide d’un « Générateur de mots clés » (référencement naturel ou payant) que vous trouverez dans l’onglet « Outils et analyses » de l’interface. Celui-ci indique toues les informations concernant chaque mot-clé, en avançant des mots servant à définir le niveau de pertinence de chaque mot (faible, moyen ou élevé), le nombre de recherche mensuel autour des mots clés dans la zone géographique sélectionné (France par défaut), ainsi que le CPC (coût par clic).

Le CPC
Le coût par clic, comme son nom nous le dit, c’est tout simplement le sous généré par chaque clic que l‘internaute fait sur chaque annonce. En effet, pour chaque mot, Google Adwords vous informe sur sa valeur et celle que vous obtiendrez pour chaque clic (de centimes à dizaines d’euros pour les mots concurrentiels). Mettez en avant les mots moins concurrentiels et de restez avec des enchères de quelques centimes à 2€. Il est possible d’indiquer un montant supérieur à celui proposé par Google pour augmenter vos performances, ou inférieur pour vous désengager, et mettre plus de moyens sur d’autres mots que Google Adwords a jugé plus efficace.


Les critères de performances des annonces

- Que trouve-t-on dans une annonce ? Réponse : un titre, une URL, première ligne de commentaires, deuxième ligne de commentaires
- Nombre de caractères : limité pour chaque ligne.
- Critères de performance : les mots clés qui déclencherons l’affichage des annonces.
- Comment reconnait-on qu’un mot est performant ?

Réponse :

A l’aide d’un indicateur de performance : le « niveau de qualité » ou « Quality Score (QS) » une note de 0 à 10 est affiché dans e QS et ainsi nous saurons combien il est pertinent, c’est-à-dire cliquer plusieurs fois (+ 7/10).
Nouveau critère : le taux de clic de vos annonces : ou CTR (Click Through Rate), il indique nombre de fois où l’annonce est cliqué par rapport au nombre de fois où elle est affichée.

- La page de destination de votre annonce : page sur laquelle est dirigé l’internaute après avoir cliqué sur votre annonce.
Attention si la page vers laquelle est dirigée l’internaute ne correspond pas à l’annonce, Google va le considérer come spam ou « tromperie » et sera sanctionnée.

Exemple : une annonce sur l’offre d’un fleuriste dirige vers une boutique en ligne de décoration.

Pour cela, Google utilise l’intervalle de temps entre l’arrivée sur le site et sa sortie. S’il est faible, l’annonce sera moins pertinente.
- L’historique de votre compte : si le résultat est bon, le QS sera amélioré et Google y favorise un cercle vertueux.

Quels sont les enjeux du niveau de qualité ?

Le CPC dépendra de la qualité de vos annonces. En effet, plus les annonces sont de bonnes qualités, plus le coût par clic, sera faible et vice versa. C’est une façon pour Google de motiver a qualité du référencement payant.

Y a-t-l interaction entre référencement naturel et référencement payant ?

Les SEM, ne durent pas, (pas comme le référencement naturel) au non diffusion des annonces, ils disparaissent. Mais son intérêt se trouve dans ses opérations, très efficaces, même limitées. Si vous n’êtes pas une grande société ayant des budgets annuels pour une visibilité régulière des annonces, ne l’utilisez que pour des réductions ou la promotion d’un nouveau site. Cela augmente ponctuellement le trafic de visiteurs, ses résultats sont rapides : les visiteurs cliquent sur les annonces et les liens naturels, et d’avantages sur les premiers résultats de haut de page, souvent détenu par les annonces.

Cependant, l’on na pas de preuve qu’une hausse de visiteurs dus aux annonces commerciales améliore le référencement naturel. Il n’existe pas de liens de corrélations entre les deux techniques, et l’augmentation du nombre de visite favorise la notoriété et les interactions des visiteurs : les partages sur les réseaux sociaux et la rédaction de commentaires.

Exprimez-vous.

Nos services

  1. 16 Sept. 2015Nous réalisons des stratégies de Netlinking1062 visites
  2. 27 Août 2015Digital Marketing, IT Solutions, définition des termes1059 visites
  3. 10 Août 2015L'impression digitale, à seulement un click !927 visites